18.08.2020 - Una breve intervista al nuovo presidente dell’OSAAS, Michel Geinoz

La nouvelle organisation « Santé des Animaux de Rente Suisse » a été fondée le 26 juin 2020 à Berne. Michel Geinoz, en tant que représentant de la CTEBS, a été élu président. Reto Wyss est le vice-directeur et Hanspeter Kern, Andreas Raemy, Peter Bosshard et Meinrad Pfister complètent le conseil d’administration. Dans une brève interview, Michel Geinoz donne un aperçu de sa vision et de ses priorités au cours de sa première année de mandat.

Le 26 juin, la nouvelle OSARS a été fondée - quel est le principal objectif de cette nouvelle organisation ?

Le but est la promotion de la santé des animaux de rente par une coordination des différentes actions. En effet, les projets et les plateformes qui traitent de cette thématique sont nombreux. Dès lors, il est primordial de concerter ces efforts et d’encourager l’innovation afin d’améliorer encore la santé et le bien-être des animaux. Nous sommes particulièrement heureux d’avoir pu réunir un large spectre d’acteurs des différentes branches de production et du domaine vétérinaire pour mettre sur pied cette OSARS.

 

Quelle est votre vision personnelle en tant que président pour la santé des animaux de rente en Suisse ?

Bien qu’en Suisse, la santé animale soit à un niveau élevé, je me réjouis de constater que nous ne nous endormons pas sur nos lauriers. Pour moi, promouvoir la santé des animaux de rente signifie assurer la production de denrées alimentaires de qualité par des animaux performants. Or, seuls des animaux en bonne santé et gardés dans de bonnes conditions peuvent être performants. Nos standards sont déjà élevés, mais je suis convaincu que nous pouvons nous améliorer, notamment en développant des synergies entre les différents acteurs et les différents projets déjà existants. Je pense notamment à la saisie et à l’échange d’informations, où il existe un fort potentiel d’amélioration.

Quelles sont vos priorités au cours de votre première année de mandat ?

Après avoir assuré un bon départ à cette nouvelle organisation, mon rôle de président sera de veiller à ce que rapidement, des actions concrètes puissent être entreprises. L’OSARS veut éviter le piège de la lourdeur administrative en visant l’efficacité. Ainsi, nous nous baserons sur des structures existantes afin d’agir de manière ciblée. En premier lieu, l’accent sera mis sur le secteur bovin, où le besoin de coordination entre les différentes plateformes est prioritaire.

Je me réjouis de pouvoir présider cette nouvelle organisation en tant que représentant de la Communauté de travail des éleveurs bovins suisses CTEBS. Les activités des différents acteurs réunis au sein de l’OSARS n’ont de sens que si la santé animale est une priorité, ce qui n’est pas toujours compris. Cette nouvelle organisation permettra d’améliorer l’impact des efforts fournis et d’assurer une bonne communication envers les différents partenaires.

Michel Geinoz

Président de l’OSARS

indietro