07.05.2021 - Vet’s Corner 4/2021

Quelle est l'influence de la qualité du lait pour les veaux sur la productivité des bovins Holstein ?

La santé du pis pendant la gestation a-t-elle une incidence sur le rendement laitier de la fille ?

Effects of milk feeding strategies on short- and long-term productivity of Holstein heifers

Garcia M, S R Montgomery, S J Moisá, G A Hanzlicek, L E Hulbert, and B J Bradford

Journal of Dairy Science 2021; 104: 4303-4316.

Cette étude américaine examine les effets du type de lait donné aux veaux (lait en poudre LP vs. lait invendable LI) et de la pasteurisation du LI sur les performances avant le sevrage et lors de la première lactation chez des veaux Holstein nés avec un poids normal (> 36,3 kg) et avec un poids insuffisant (< 36,3 kg).

Pour cette étude, 154 veaux femelles Holstein ont été répartis dans l'un des 3 groupes : A) colostrum pasteurisé et LP pasteurisé, B) colostrum pasteurisé et LI pasteurisé, C) colostrum cru et LI cru. Tous les veaux ont reçu un total d'environ 4 L de colostrum en deux fois, au cours des 6 premières heures de vie. Ensuite, ils ont reçu 3 fois par jour 1,4 L de lait (veaux légers) ou 1,9 L (veaux lourds).

Les veaux légers du groupe B (colostrum et LI pasteurisés) ont présenté des concentrations de protéines sériques plus élevées, des gains quotidiens plus importants, une consommation et une efficacité alimentaire supérieures et ont été sevrés plus tôt que les veaux légers du groupe C (colostrum et LI crus). Au cours de la première lactation, les vaches nées avec un poids insuffisant ont produit un peu moins de lait et celui-ci avait avec une teneur en protéines et en matières grasses légèrement inférieure, par rapport au lait des vaches nées avec un poids normal. Toutefois, cet effet n'était visible que chez les animaux nourris au colostrum et LI crus (groupe C).

Les auteurs concluent que la consommation de LI non-pasteurisé a une influence négative sur le futur rendement laitier des veaux nés avec un faible poids corporel.

En savoir plus

Intergenerational cycle of disease: Maternal mastitis is associated with poorer daughter performance in dairy cattle

Swartz T H, B J Bradford and J S Clay

Journal of Dairy Science 2021; 104: 4537-4548.

Les conditions prénatales défavorables affectent la santé et les performances des descendants. La mammite est la maladie la plus courante chez les vaches laitières et pourtant les effets intergénérationnels de cette maladie ont été peu étudiés. Cette étude américaine s'est donc penchée sur la question de l’influence de la santé du pis (concrètement le nombre de cellules du lait) de la mère sur les performances futures de la fille.

À cette fin, les données des filles ont été comparées à celles des mères, qui ont été recueillies au cours de la lactation pendant laquelle les mères étaient portantes des filles en question. Pour les mères, le nombre des cellules du lait moyen (NCM) a été relevé. Pour les filles, l'âge au premier vêlage, le NCM de la 1ère et de la 2ème lactation, la performance sur 305 jours de la 1ère et de la 2ème lactation ainsi que la teneur en protéines et en matières grasses du lait ont été enregistrés.

Les résultats montrent que les performances des filles étaient plus faibles lorsque les mères avaient un NCM augmenté pendant la lactation. L'augmentation du NCM des mères corrèle avec l’âge plus élevé au premier vêlage des filles ainsi qu'à l’augmentation du NCM au cours de la première et de la deuxième lactation des filles. Il a également pu être démontré que le NCM maternel avait une influence négative sur la teneur en matière grasse du lait des filles (réduction de 0,34% à la 1ère lactation et de 0,91% à la 2ème lactation). En revanche, aucune différence n'a été observée en ce qui concerne la teneur en protéines et la quantité de lait.

Comme causes possibles de ce phénomène, les auteurs mentionnent a) des conditions intra-utérines sous-optimales affectant le développement et la croissance du fœtus, b) l'héritage d'un dysfonctionnement mitochondrial, et c) des changements dans l'épigénome.

En savoir plus

retour