NOUVEAU INFOLINE 032 552 00 86          NOUVEAU INFOLINE 032 552 00 86          NOUVEAU INFOLINE 032 552 00 86          NOUVEAU INFOLINE 032 552 00 86

29.10.2021 - Durée de vie productive des vaches laitières suisses

Durée de vie productive des vaches laitières suisses

L'Office fédéral de l'agriculture voit dans l'allongement de la durée de vie productive des vaches laitières et des vaches allaitantes un grand potentiel de réduction des gaz à effet de serre d'origine agricole. Si 30 % des vaches laitières et des vaches allaitantes en Suisse (environ 678 000 vaches en 2020) étaient gardées un an de plus, 60 000 t d'équivalent CO2 pourraient être économisées chaque année. Pour réaliser les mêmes économies annuelles, il faudrait planter 4,8 millions de hêtres ! C'est pourquoi, la PA22+ prévoit de récompenser par des paiements directs l'utilisation prolongée des vaches. Les fonds nécessaires seraient prélevés sur les contributions à la sécurité d'approvisionnement, ainsi que sur les contributions à l'efficience des ressources.

Les effets de ces nouvelles incitations sur les exploitations agricoles dépendent du type d'exploitation. Il y aurait probablement peu de changement sur les exploitations de vaches allaitantes. Les exploitations laitières, quant à elles, insémineraient probablement plus fréquemment avec des races à viande et réaliseraient des progrès zootechniques plus lents. En outre, le nombre moyen de cellules somatiques dans le lait pourrait augmenter, car les vaches âgées ont généralement un nombre de cellules un peu plus élevé que les jeunes. Dans le même temps, cependant, la performance de vie des animaux pourrait augmenter et les coûts d'élevage tendraient ainsi à être compensés. Une utilisation plus longue des vaches laitières pourrait également avoir des conséquences sur le marché des veaux : il y aurait moins de veaux d'élevage, mais plus de veaux d'engraissement, ce qui entraînerait des gains supplémentaires pour les exploitations de naissance. D'un point de vue économique, la prolongation de la durée de vie productive pourrait donc être intéressante, en plus des subventions. Une équipe de recherche de l'Institut de recherche de l'agriculture biologique (FiBL), d'Agridea, de la Haute école spécialisée bernoise, de la Haute école suisse des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL) et leurs partenaires (OFAG, OSAV, CTEBS, Bio Suisse, IP-Suisse, Migros, SSB, PSL, PSA, ASSR) se sont penchés sur ces questions et sur d'autres encore. Le Service Sanitaire Veaux est également impliqué. Les premiers résultats du projet "Augmentation de la durée de vie productive des vaches laitières suisses : facteurs d'influence, scénarios futurs et développement de stratégies" sont maintenant disponibles. Agridea souhaite les présenter et en discuter lors d'ateliers gratuits destinés aux éleveurs/euses, aux agriculteurs/trices et aux autres personnes intéressées. Les ateliers sont organisés par Agridea en collaboration avec le FiBL.

Dans ces ateliers, vous apprendrez de première main comment le nombre de vêlages, les réformes, la durée d'utilisation moyenne, la performance de lactation, la performance de vie, ainsi que la performance sur les jours productifs ont évolué en Suisse au cours des trente dernières années, en fonction de la race. Vous verrez aussi dans quelle mesures les exploitations ayant des vaches avec une longue durée de vie productive diffèrent de celles ayant une durée courte au niveau du nombre de cellules, du nombre d'inséminations, de la proportion d'inséminations avec des types laitiers et de la proportion d'inséminations avec de la semence sexée, entre autres. En tant que partenaire, le SSV a déjà reçu les premiers résultats le 29.09.2021 et nous pouvons donc garantir que l'atelier sera extrêmement passionnant et stimulant.

Cliquez ici ou ici pour en savoir plus sur les ateliers et ici pour des informations générales sur le projet.

retour