28.12.2021 - Vet's Corner 12/2021

Bruer G. G., Hagedorn P., Kietzmann M., Tohamy A. F., Filor V., Schultz E., Mielke-Kuschow S., Meissner J. (2019): Histamine H1 receptor antagonists enhance the efficacy of antibacterials against E-scherichia coli. BMC Veterinary Research 15 : 55.

La littérature spécialisée

Depuis quelques années, de plus en plus de rapports font état d'effets antibactériens des antihistaminiques et d'effets de synergie de la combinaison d'un antihistaminique avec un antibiotique. Cela pourrait notamment être dû au fait que différentes bactéries produisent de l'histamine dans des conditions spécifiques. Dans le cadre de la présente étude, les interactions entre huit antibiotiques conventionnels et la mépyramine, un antagoniste H1, ont été testées in vitro. On a utilisé la méthode dite du checkerboard, dans laquelle les 96 puits d'une plaque de microtitration ont d'abord été inoculés avec des concentrations définies de deux isolats de référence spécifiques de Coli dans un milieu nutritif. Des quantités croissantes de l'antibiotique resp. de l'antihistaminique ont ensuite été ajoutées et les plaques ont été incubées pendant 24 heures à 37 °C. La croissance bactérienne a ensuite été enregistrée à l'aide d'un lecteur de microplaques par détermination de l'absorption à 570 nm.

Dans le cadre de cette étude in vitro, la croissance bactérienne a été testée avec des combinaisons de concentrations croissantes d'antibiotiques (à l'horizontale) et de concentrations croissantes de l'antihistaminique mépyramine (à la verticale) ; plus le champ est sombre, plus la croissance bactérienne est forte. NG – no growth, i. e. aucune croissance

Les évaluations ont montré que la combinaison de l'antibiotique et de l'antihistaminique entraînait une baisse des concentrations minimales inhibitrices (CMI) des isolats de Coli. Cet effet synergique a été démontré avec l'amoxicilline, un sulfonamide potentialisé, la colistine, l'enrofloxacine, la tétracycline et le florphénicol - mais pas avec la gentamicine. L'effet inhibiteur de l'ajout de mépyramine sur la croissance bactérienne était le plus prononcé pour le florphénicol et la colistine. L'étude montre qu'à l'avenir, la combinaison d'antibiotiques et d'antihistaminiques pourrait être une option dans le traitement des infections bactériennes. L'expérience empirique, notamment dans le traitement des veaux atteints de bronchopneumonie enzootique, soutient cette hypothèse.

Nous vous souhaitons bien du plaisir à la lecture.

retour