07.07.2021 - AD SSV: Siegrist et Sigerist continuent à former le présidium

Lors de l'assemblée ordinaire des délégués du Service Sanitaire Veaux Suisse SSV du 25 juin, après les affaires statutaires, les élections du conseil d'administration, de l'organe de révision et du présidium étaient à l'ordre du jour. Les délégués ont eu un aperçu du programme d'activités 2021 et du transfert du service à la nouvelle organisation « Santé des Bovins Suisse » SBS. La présentation du Prof. Dr. med. vet. Xaver Sidler sur le thème « Suivi des exploitations de porcs : défis actuels et futurs » a clôturé le programme.

« Rien n'est aussi constant que le changement », c'est ainsi que le président Fredi Siegrist a salué les délégués. Lors de l'assemblée des délégués du 25 juin 2021 à Schönbühl, les délégués du Service Sanitaire Veaux Suisse SSV ont approuvé les affaires statutaires. Le rapport ainsi que les comptes annuels 2020 sont approuvés à l'unanimité et le comité est déchargé. Les réélections du conseil d'administration, de l’organe de révision et du présidium ont été confirmées à l'unanimité. Fredi Siegrist et Ruth Sigerist continueront à diriger l'association.


Centrage sur le client et coopération au sein de la branche

Le SSV peut se féliciter d'une année réussie, notamment dans les domaines de la croissance du nombre de membres, de l'expansion des activités en Suisse romande et des partenariats stratégiques. Au milieu de l'année 2020, le SSV se trouvait à « mi-parcours » du projet de ressources cofinancé par l'Office fédéral de l'agriculture. La phase de mise en place du centre de compétences se déroule sur les trois premières années. Cette année, il s'agit surtout de croissance et d'utilisation efficace des ressources pour la viabilité financière à moyen terme de l'association, a expliqué R. Scheidegger, gérante du secrétariat. Il existe des possibilités d'autres partenariats de projets avec des donateurs et, en outre, l'établissement de la reconnaissance SSV/SSB dans la branche est une étape importante pour l'avenir de l'élevage des bovins.

En 2021, l'accent a été mis sur les veaux du SSV, en plus d'autres mandats tels que le projet Bio Suisse. « Il est difficile de démolir ce qui est construit - avec le concept des veaux du SSV, nous avons développé une solution et nous la testons maintenant », a déclaré le directeur général Martin Kaske, à propos du projet pilote. Les résultats du projet seront communiqués cet été.
Les participant·e·s ont également été informé·e·s de l'orientation client prévue de l'offre du SSV et du SSB, à partir du 1er octobre, dans la nouvelle organisation « Santé des Bovins Suisse SBS ». « Cela créera un service de conseil attractif pour de nombreuses exploitations, au bénéfice de nos animaux de rente dans le secteur des bovins » a déclaré le président Siegrist. Ces derniers mois, un concept tout-en-un destiné aux éleveurs a été développé à cet effet.


Symbiose entre vétérinaires de troupeau, services sanitaires animaux et universités

Xaver Sidler, chef du département de médecine porcine de l'université de Zurich, a présenté le développement historique de l'élevage, du transport et de la concentration de la production, du milieu de la production de porcs, des raisons de l’assainissement des troupeaux, des méthodes d'assainissement pour les troupeaux de porcs, des maladies les plus importantes et du suivi sanitaire du SSP. « Le défi que pose la réduction de l’utilisation des antibiotiques est souvent également un moteur d’innovation », a-t-il ajouté. Des concepts et des mesures tels que les programmes de santé pour une prophylaxie ciblée font leur apparition. Les programmes santé (SuisSano / Safety-Plus) feront partie intégrante des conditions d'achat de tous les négociants en viande à partir de juillet 2021.

Que faut-il pour faire avancer ensemble l'élevage à l'avenir ? Sidler considère que la synergie des différents acteurs est prometteuse, les vétérinaires de troupeau jouant le rôle de manager de la santé et de premier interlocuteur en matière de santé animale. Cela signifie également la collecte de données à l'aide d'outils numériques, l'identification et la prise en compte des facteurs de risque, la promotion de la biosécurité, l'intensification des diagnostics, la responsabilité de l’usage correct des MédV et des visites pour les MédV. Les services sanitaires animaux devraient se concentrer principalement sur l'élaboration de programmes d'optimisation fondés sur des données probantes et fournir un soutien aux vétérinaires de troupeau. Les universités pourraient jouer le rôle de centre de compétence et d'information.

indietro

Iscrizione al progetto di cooperazione Bio Suisse

Iscrizione al progetto di cooperazione Bio Suisse - complet (liste d'attente) !

I partecipanti del progetto di cooperazione Bio Suisse usufruiscono di un'adesione annuale gratuita e di una consulenza aziendale da parte del SSV. Interessati? In questo caso riempite il seguente modulo di contatto e noi organizzeremo la vostra visita.

Entrées recommandées

Devenez membre membre de soutien, patron ou membre collectif.

Manifestazioni

Iscrizione alla newsletter

Archivio newsletter