02.09.2019 - Entrevue avec l'engraisseur de veaux Wendelin Jud

Interview avec membre de Comité SSV Wendelin Jud

Wendelin Jud dirigeait une ferme d'engraissement de veaux à Necker (SG), que son fils continue à élever en troisième génération. Depuis la cession de l'exploitation, il est employé par son fils et est principalement responsable de l'achat des veaux. Dans une interview, il nous explique pourquoi il est impliqué dans le Comité du SSV et quels sont les points qui lui tiennent particulièrement à cœur en tant qu'engraisseur dans ce travail.

1) Vous êtes un nouveau membre du Comité SSV: Quelles sont les raisons de votre engagement ?

En tant que président des éleveurs et engraisseurs de veaux de Saint-Gall, la santé des veaux est très importante pour moi. La santé des veaux est l'alpha et l'oméga du succès de l'engraissement ou de l'élevage.

Comme nous achetons tous nos veaux à boire directement des élevages de veaux, nous connaissons toutes les fermes d'origine et remarquons qu'il y a de très grandes différences entre ces fermes. Récemment, nous n'avons pas visité de fermes où nous avons toujours eu des problèmes de santé. Depuis lors, la santé des autres veaux s'est également sensiblement améliorée. Il me semble donc important de commencer par la santé des veaux dans les élevages avant leur naissance. Je suis très préoccupé par le fait que tout le monde doit participer à la santé des veaux (IA, fermes d'élevage, fermes de naissance, commerce, fermes d'engraissement et Labels).

2) Vous avez aussi votre ferme accompagnée d'un visite du troupeau. Comment vivez-vous la coopération avec le SSV?

C'est un enrichissement si quelqu'un de l'extérieur regarde l'entreprise et souligne les points faibles mais aussi les points positifs. Il est toujours bon que quelqu'un de l'extérieur protège contre la cécité. Le premier bilan dressé par le SSV a été très instructif et positif pour les conseils et l'optimisation du traitement.

3) Les propriétaires individuels d'animaux de compagnie ont peur d'encore plus de conditions - quelle est la position du SSV à ce sujet ?

Le SSV fait le point, recommande des améliorations et donne des conseils bénéfiques pour la santé des veaux. Cela dépend du gestionnaire, s'il met en œuvre les exigences ou les recommandations du SSV. Si c'est le cas, il devrait également être récompensé et recevoir le statut « Ferme reconnue par le SSV ».

4) Quels avantages concrets voyez-vous dans le statut des élevages de veaux ?

Que j'ai une certaine certitude que l'exploitation d'origine ou de naissance fait beaucoup pour la santé des veaux. Ainsi, le "Veau santé" a aussi une certaine valeur ajoutée.

5) Quelle est votre préoccupation personnelle pour la coopération future dans le secteur ?

Le statut de SSV devrait être un point obligatoire dans la zone de l'étiquette (Label). Nous voudrions ou devrions atteindre au moins le SSP pour les porcs dans le SSV dans cinq ans.

retour