18.09.2020 - Cours de base «santé du veau»

Quarante-sept vétérinaires ont participé au cours de base sur la santé des veaux les 2 et 3 septembre - contre vingt-six il y a deux ans. Cela montre que la profession vétérinaire sait qu'il faudra beaucoup plus d'expertise à l’avenir en matière de santé du troupeau et qu'il n'est plus suffisant de se concentrer uniquement sur les traitements individuels des animaux dans l'élevage des animaux de rente.

Le cours de base sur la santé des veaux a lieu tous les deux ans, est organisé par le SSV et s'adresse aux vétérinaires. L'objectif de ce cours est de présenter les principaux facteurs de risque pour la santé des veaux dans les différents types d’exploitation, d'identifier les facteurs favorisant une santé optimale des veaux et de montrer les conditions cadres suisses pour l'élevage et l'engraissement des veaux. Des représentants de la chaîne de valeur de la viande bovine sont donc également invités aux cours. Cette année, par exemple, Christoph Fuchs (Krieger SA) a donné un aperçu de la construction des étables, Peter Schneider (Proviande) a fourni des informations sur les particularités du marché de la viande en Suisse, Alfred Erni (UFA SA) sur l'engraissement des veaux, Peter Bosshard (SSMB) a parlé du marché des veaux et André Treier (Trivet) a donné un aperçu de la ventilation des étables.

De plus, les participants ont été préparés, par des collaborateurs(-trices) du SSV, à leur routine quotidienne en tant que vétérinaire contractuel(le) : les check-lists spécifiques aux exploitations, avec lesquelles le SSV travaille principalement, ont été discutées et expliquées en détail. Il s'agissait notamment de sujets d'actualité dans le domaine de la santé des veaux, tels que l'élevage intensif, la vaccination, le traitement des veaux diarrhéiques, les médicaments pour les élevages d'engraissement et bien plus encore. À la fin de chaque présentation, il y avait des questions et des discussions intéressantes qui auraient pu durer plus longtemps. Une fois de plus, le SSV a réalisé que deux jours étaient bien trop peu pour couvrir le vaste champ du suivi de troupeau dans l'élevage des veaux.

Ainsi ces deux journées ont été très denses et intensives, mais elles se sont passées rapidement grâce au programme passionnant et aux bonnes et nouvelles connaissances. Les réactions des participants ont été très positives et le SSV s'est réjoui de la grande motivation des futurs vétérinaires contractuel(le)s. Parce qu’à ses yeux, il n'y a rien de plus précieux que des vétérinaires engagés et passionnés qui ont le feu sacré pour la santé des veaux. Ce sont eux qui effectuent les visites de routine du SSV et déterminent ainsi la qualité et les atouts de ces visites pour les éleveurs et, en fin de compte, pour les veaux.

retour